• Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • YouTube - Black Circle

l'île aux pirates.



Il existe un p’tit bout de paradis non loin de la côte bretonne, mais comme tout paradis, ça se mérite ! Depuis Paris, il vous faudra emprunter presque tous les transports existants : train, bus et bateau…Tous accessible en fauteuil évidemment.


Je ne sais si ça vous fait comme à moi, mais arriver sur une île me procure toujours une émotion de liberté, de sérénité, mais surtout cette sensation que je suis seule au monde et que je suis une pionnière qui foule un sol pas encore piétiné. Évidemment, ce n’est pas le cas de cette île, car il y avait au moins les 200 personnes qui étaient sur le bateau avec moi, mais aussi les autochtones.


Cette escapade à l’île d’Yeu nous l’avons faite avec mon amie Caroline. Nous avions envie d’un peu de nature et de mer et surtout de manger des fruits de mer sur la plage ! et puis cette île, je l’avais découverte étant petite et j’en avais un souvenir merveilleux, il n’en fallait pas plus pour nous décider.



Quinze jours, auparavant, nous avons réservé transports et hôtel, un appel au service d’assistance SNCF Accès plus et 20 minutes plus tard nous avions billets de trainParis-Nantes, de bus Nantes-Fromentine et le numéro d’assistance du bus 0810.00.66.92 que j’ai appelé dans la foulée, service efficace et accueil de VIP le jour du voyage.


Il faut à présent acheter nos billets de bateau et surtout se renseigner sur l’accessibilité du navire, il est temps de m’en préoccuper me direz vous ! Et là encore, après un appel de 20 minutes, nous avions réservé billets et assistance pmr auprès de la compagnie Yeu maritime (tarif spécifique uniquement par téléphone).

Bon reste à trouver un logement, surement la tâche la plus compliquée, mais motivation et patience ont porté leurs fruits, après moult coup de fil et recherche internet infructueuse j’ai fini par joindre l’office de tourisme de l’île et là, victoire la gentille dame me donne les coordonnées d’un hôtel sur le port ayant une chambre aux normes pmr, l’hôtel des voyageurs, youpi !!!

Nous voilà donc ici pour 3 jours et 2 nuits de ballades, de terrasses, et de rencontres et tout cela sous le soleil s’il vous plaît !

Nous sommes arrivées en milieu d’après-midi juste le temps de récolter cartes et bons plans auprès de notre copine de l’office de tourisme et d’apprécier notre premier repas en direct du port.

Après une nuit bien méritée, bein oui toutes ces émotions ça fatigue, nous voilà parties pour une journée de randonnée, alors rechargez bien votre fauteuil électrique car pas question de tomber en rade !

Tout au long de cette journée nous avons traversé des morceaux de verdure remplis de papillons, longé des côtes et effleuré la mer, visité chapelles et fort militaire, fait pipi dans les seules toilettes public de l’île, coup de chance ils sont accessibles, situé à la plage des SABIAS et aussi rencontré une habitante au détours d’une ruelle de St Sauveur qui nous a raconté sa vie paisible sur l’île.

Juste pour infos n’oubliez pas d’emporter sandwiches et boissons, car on ne croise pas beaucoup d’endroits pour manger en route. Mais heureusement à Port-Joinville beaucoup de terrasses sont accessibles et quelques rampes sont disposé devant les entrées, nous vous conseillons la spécialitée local les Patagos, alors bon appétit !

Après une deuxième nuit, encore plus méritée, en fait cette nuit on était vraiment fatigué, direction le port pour trouver des victuailles on se fera pas avoir 2 fois, non mais !

Fruits de mer, mayo et baguette dans le sac à dos et nous voilà prête pour découvrir le reste de l’île.

TRUCS ET P'TITS PLUS

Pour se déplacer sur l’île 4 solutions :

  • en baskets ou à roulettes : randonné accessible : itinéraire vert et violet de la carte de l’île, disponible à l'office de tourisme.

  • en vélo avec une remorque (si vous êtes ok avec les transferts)

  • en voiture (si votre fauteuil est pliable)

  • en bus pour une visite de l’île avec les transports Marco Paulo (haillon élévateur)


  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
© Association les SIMONES loi 1901.